Formatizo : Journal d'un formateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 26 mai 2014

Police de caractère et échange de fichiers Mac/PC

Si vous n'avez qu'une minute pour lire ce mail, vous pouvez vous contenter des premières lignes (version simple). Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire la suite.

=================

échange Mac/PC de polices de caractères : Version simple__ __=================

Les polices de caractères en imprimerie, c'est comme le format du texte des mails (pour info, le texte de mes mails sont codés en "charset="iso-8859-1."). Tant que tout va bien l'utilisateur ne s'en préoccupe pas. Par contre si un jour vous recevez un mail dont les caractères accentués ne sont pas lisibles, vous allez vous en préoccuper. Pour les échanges Mac / PC de polices, il en va de même : tant que tout marche bien, il n'y a rien à faire. Si un jour une police est manquante, il faut étudier la question. Pour un mail aux caractères non accentués, il suffit de changer le "charset" dans les préférences de votre outil de messagerie ou de celui de votre correspondant. Pour les polices de caractères, la réponse simple et rapide consiste à coordonner avec les différents intervenants pour utiliser un nombre réduit et commun de police. Dans un monde parfait on agrémentera de quelque test d'impression pour être sûr à 100% de la totale compatibilité, car un problème est toujours possible (police défectueuse etc.). Les seules entreprises que j'ai rencontrées qui effectue ce genre de test, sont des entreprises avec des contraintes réglementaires fortes comme dans le secteur pharmaceutique (pour les notices, étuis étiquettes de vaccin par exemple).

=========================

Lecture optionnelle pour aller plus loin sur les polices de caractères : =========================

L'univers des polices de caractères est un monde vaste et complexe. Il existe des livres entiers sur le sujet. Nous parlons là bien entendu, de la partie technique des polices de caractères. Les polices de caractères n'étant qu'une partie d'un ensemble plus vaste : la typographie. D’ailleurs on pourrait remplir une bibliothèque avec tous les livres sur le sujet de la typographie. Concernant la partie technique, il est difficile de parler uniquement et simplement du transfert Mac / PC car il faudrait définir chaque terme technique. Si je dis la phrase suivante (histoire de jeter un froid dans une soirée entre amis) :

"Le format OpenType 1.4 (adopté comme norme ISO/CEI 14496-22) améliore l’interopérabilité, par rapport aux polices True type et ses variantes de T1 à T42, grâce à son encodage Unicode. Mais attention, car tous les textes Unicode ne sont pas codés de la même manière, certains utilisent la convention NFC, d'autres NFD, et certain mélangent les deux. Heureusement, il y a l’équivalence canonique."

Je dis quelque chose de rigoureusement exact, mais compréhensible uniquement pas les spécialistes.

En fait la phrase précédente demande un livre pour comprendre toutes les subtilités (notamment les différences entre les variantes T1 à 42 mais aussi l'encodage des caractères en général) Puisqu'il est difficile de résumer en quelques mots, je vais juste lister les types de polices principales, et donner leurs caractéristiques traduites en mot simple. La simplicité déforme toujours la réalité, donc les descriptions ci-dessous, ne sont pas rigoureusement exactes d'un point de vue purement technique.

Il existe plusieurs formats de police. Les plus connues et utilisée sont

-OpenType, - TrueType, - Postcript.

Pour résumé de manière simpliste les polices OpenType sont une sorte de version améliorée des polices TrueType et Postcript

Voici une petite description de chaque format de police :

1) Polices Open Type : Conçue par Microsoft avec l'aide de adobe (annoncé en 1996, mais se répand vraiment dans les années 2000. C'est format le plus récent. Il est à privilégier car : - Créé pour être parfaitement Compatibles entre les deux plates-formes. - Bonne qualité du dessin des lettres, - Gestion étendue des caractères exotiques. Aucune conversion nécessaire pour aller de Mac vers PC, mais attention, car lors d'un transfert par internet -il peut arriver exceptionnellement qu'un fichier soit corrompu -il faut quand même acheter les droits d'utilisation

2) Police True Type : Inventé par Apple (fin des anné 1980,) reste encore très largement utilisé. Au début pas de compatibilité réelle entre PC et Mac mais maintenant, ça fonctionne.

3) Police Postscript : Format inventé par Adobe dans les années 80, spécifiquement pour l’impression professionnelle, Les polices Postscript existent en plusieurs Type 1 à 42. On abrège parfois « Poscritpt Type1 » par -police « Type 1 », -« T1 » Normalement marche sur mac et PC

Si vous voulez aller plus loin, je vous recommande l’excellent article de Thomas Linard (qui est Consultant en fontes OpenType, Unicode & internationalisation). http://www.linard.name/articles/opentype Au-delà de l’aspect technique, des polices de caractères il y a aussi des règles en matière de typographie. Je vous recommande L’excellent « manuel de typographie français élémentaire » de Yves Perrousseaux ( la première parti sur l’historique ne vous intéressera pas, mais la deuxième partie répond à toutes les questions courantes sur la typographie). Il répond aux questions comme par exemple - doit on écrire 2e ou 2eme ? - Doit-on mettre les accents sur les majuscules ? Réponse : on doit utiliser un « e » en exposant après un 2 et oui on met l’accent sur les majuscules. Ces deux points font l’objet de règles (initialement établie par l’imprimerie nationale).

J’espère vous avoir apporté quelques éléments de compréhension des polices de caractères.

mercredi 14 mai 2014

Le piège des moniteurs LCD

Aujourd'hui la plupart des moniteurs sont de type LCD. Attention, sur certains de ces moniteurs il faut faire attention à un piège : La luminosité n'est pas la même en haut et en bas quand on regarde le centre du moniteur. Vous aller pouvoir tester votre moniteur, grâce à cette vidéo, puis nous allons voir et comprendre ce problème avant d'aborder les solutions pour y remédier.

Pour voir les écrans cités dans l'article, vous pouvez cliquer sur le lien : eizo